Batinfo Batidoc
 
CSTB Editions - Catalogue 2017

Patrick Liébus présente les vœux de la CAPEB pour l’année 2017 et détaille les actions à poursuivre sans tarder

Jeudi 5 janvier, Patrick Liébus, Président de la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) a exprimé les vœux de la CAPEB pour 2017, une année sous le signe de l’incertitude pour les TPE du Bâtiment.

Par Batinfo source : CAPEB via Agence Hopscotch

Patrick Liébus présente les vœux de la CAPEB pour l’année 2017 et détaille les actions à poursuivre sans tarder - © CAPEB via Twitter

Patrick Liébus a exprimé les différentes attentes de la CAPEB pour que cette année soit synonyme d’activité, de rentabilité et de stabilité pour le secteur, rappelant que l’économie française repose sur les territoires et donc sur l’artisanat, Première entreprise de France.

Patrick Liébus, Président de la CAPEB, annonce : « Je souhaite que 2017 soit l’année des TPE et PME de l’artisanat, tout simplement ! Les artisans du Bâtiment sont les mieux placés pour redynamiser l’économie locale, grâce à une vraie politique du logement en faveur de la rénovation des centres bourgs par exemple. Ce sont de véritables acteurs de l’économie des territoires, disposés à relever ce défi, car ils savent que ce sont les petits travaux qui font les grandes politiques. C’est pourquoi en 2017, il faut rétablir la confiance de ces chefs d’entreprises à tous les niveaux en inscrivant les mesures dans la durée ! »

2017 : l’année des incertitudes

À l’occasion des vœux de la CAPEB hier, son Président Patrick Liébus a rappelé les défis à relever et les combats à mener pour l’artisanat du Bâtiment en 2017. Une année qui porte son lot d’incertitudes sur plusieurs plans :

  • à l’international : avec l’arrêt de la baisse du taux d'intérêt favorable connue en 2016, qui va se stabiliser puis remonter légèrement, tandis que le manque de visibilité sur le coût de l’énergie et des matières premières risque fortement d’impacter l’activité et les marges des TPE du Bâti
  • à l’échelon européen : le processus du Brexit, combiné au fait que trois pays de l’Union Européenne - l’Allemagne, les Pays Bas et la France – seront cette année en pleine campagne électorale, ne doit pas dissimuler les politiques importantes qui restent à mener (révision de la directive sur le travail détaché et directive sur les poussières de silice notamment)
  • au niveau national : la France sort moins vite de la crise et progresse plus lentement que ces voisins, avec une croissance de 1,6% en 2016 et une croissance prévisionnelle de seulement 1,2% en 2017

Une « grande politique de petits travaux » pour la relance du Bâtiment

Alors que l’activité dans le neuf (+3% au 3e trimestre 2016) et dans l’entretien-amélioration (+1% au 3eT2016) se porte mieux, il est primordial d’accompagner cette dynamique vertueuse et de rassurer les chefs d’entreprises artisanales avec des mesures pérennes et en pensant ‘petit d’abord’.

Cela commence par le développement et le maintien des incitations à l’investissement pour les travaux de rénovation et amélioration de la performance énergétique. La CAPEB demande notamment :

  • le maintien de la TVA à 5.5 % pour la rénovation énergétique dont la croissance en positif porte le secteur,
  • le maintien de la TVA à 10 % pour les travaux de rénovation,
  • la mise en place également une TVA à 5.5 % pour les travaux d’adaptabilité des logements,
  • Un allégement de charges à l’ensemble des entreprises de l’artisanat, plutôt que le Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) qui ne concerne que les 36% des TPE du Bâtiment qui sont employeurs,
  • l’étude d’autres moyens que le compte pénibilité pour prendre en considération les contraintes associées à nos activités, sans décourager les jeunes souhaitant s’orienter vers nos métiers
  • l’abandon du prélèvement à la source, au motif que les artisans n’ont pas vocation à être des agents de l’État

Les prochains rendez-vous de la CAPEB

Conjoncture : prochain RDV le 16 janvier 2017

Le Président a donné rendez-vous le 16 janvier 2017 pour la présentation de la nouvelle note de conjoncture CAPEB, pour le 4e trimestre 2016 et les perspectives sur 2017.

Le recueil de la CAPEB : 'Priorités pour 2017'

Courant janvier, la CAPEB plaidera auprès des élus locaux et des candidats à la Présidentielle et aux législatives et présentera son « Agenda des 100 jours pour relancer l’artisanat du bâtiment et l’économie française… sans plomber le budget de l’Etat ».

Concours les Lumières de l’innovation 2017-2018

C’est également le lancement de la 5e édition du concours de la CAPEB ‘les Lumières de l’innovation’ qui s’adresse à tous ceux qui innovent et font bouger les choses dans l’artisanat du Bâtiment. Plus d’information sur le site de la CAPEB

Le Président a conclu en saluant la création en 2016 de l’U2P qui représente maintenant, grâce à l’arrivée au sein de l’UPA de l’UNAPL, la première organisation patronale du pays avec 2,3 millions d’entreprises.

Lire l’intervention du Président et les dernières actualités de la CAPEB.

Lire notre interview de Patrick Liébus du 5 janvier 2017.

#CAPEB #Vœux #Bilan #Relance #BTP
712 vues
Batinfo Batidoc