Batinfo Batidoc
 
CSTB Editions - Catalogue 2017

Livraison du Centre R&D EDF Lab Paris-Saclay : une prouesse technique et environnementale

La fin de l’année 2016 a été marquée par l’aboutissement d’un projet remarquable initié mi-2008 par EDF : la construction de son nouveau centre de recherche & développement, « EDF Lab Paris-Saclay ».

Par Batinfo source : Spie Batignolles via FP&A

Livraison du Centre R&D EDF Lab Paris-Saclay : une prouesse technique et environnementale - © Spie Batignolles

Cette opération de 212 millions d’euros de travaux a été menée par un groupement constitué de SPIE BATIGNOLLES SCGPM, mandataire, associé à BESIX, aux côtés de Francis Soler, architecte.

Vitrine technologie du groupe EDF, ce nouveau pôle de 52 000 m² inscrit dans une démarche d’excellence environnementale a obtenu la double certification HQE© et BREEAM© niveau Excellent.

La nature des études de conception et les techniques constructives employées par SPIE BATIGNOLLES SCGPM et BESIX ont contribué à l’obtention de ces deux labels environnementaux.

Stanislas Landry, Directeur Immobilier d’EDF : EDF Lab Paris Saclay : un étendard de nos savoir-faire

« Cette nouvelle référence du Groupe EDF en termes de visibilité grand public est un sujet de fierté pour sa Direction Immobilière et un étendard de ses savoir-faire : tous ont été mobilisés au service de cette réalisation exceptionnelle. Nous nous sommes organisés en mode projet avec une équipe pluridisciplinaire travaillant à temps plein et animée par une vraie dynamique collective. Le défi était de taille, car nous étions confrontés à un projet à la fois tertiaire et technique avec ses bureaux, ses espaces de réunion et de conférence mais aussi ses laboratoires et ses halles d’essai.
À terme, le plateau de Saclay sera le Silicon Valley français. Les champs alentour sont devenus des lieux de savoir et de recherche qui regrouperont une grande partie des sciences sur lesquelles travaille le pays. Beaucoup de gens y circuleront : salariés EDF, stagiaires, chercheurs de divers horizons… Tout cela va créer une fantastique émulation. Et EDF est déjà au centre du site. Je suis fier que sa Direction Immobilière y ait contribué. »

Livraison du Centre R&D EDF Lab Paris-Saclay : une prouesse technique et environnementale - © Spie Batignolles

L'innovation technologie au coeur du projet

Préparer l’avenir de l’énergie, c’est disposer des technologies les plus performantes et innover dans de nombreux domaines dont le numérique : c’est en partant de ce postulat qu’en 2008, le Groupe EDF a décidé de construire un nouveau centre de Recherche et de Développement sur le campus de Paris Saclay, cluster scientifique et technique de premier plan et territoire en pleine expansion. Classé par le Massachussetts Institut of Technology dans le Top 8 mondial des « World Innovation Clusters » aux côtés de sites comme la Silicon Valley ou la Tech City de Londres, il regroupera à terme de 15 à 20 % de la recherche française suivant les domaines.

C’est sur ce territoire que le plus grand centre R&D d’EDF a ouvert ses portes en mars 2016. Il accueille désormais 1400 chercheurs et collaborateurs de la recherche et développement (doctorants, étudiants en stage et partenaires) et entend poursuivre et développer la création d’instituts et de laboratoires communs avec les partenaires du Campus Paris Saclay afin de partager les connaissances, les expertises et les travaux de recherche pour préparer le monde électrique de demain.

Une installation propice à l’excellence

Dès leur arrivée, les chercheurs ont pu commencer à travailler dans de nouveaux locaux innovants, offrant en particulier des espaces spécialement conçus pour accueillir les bancs d’essais et les activités expérimentales. Les activités du centre font appel à des compétences variées telles que : analyse en mécanique avancée, développement des systèmes d’information pour les réseaux électriques, fonctionnement et étude des systèmes énergétiques, technologies et modélisation des infrastructures du système électrique, innovation commerciale, analyse des marchés et de leur environnement, management des risques industriels, simulation neutronique, technologies de l’information et calcul scientifique, mathématiques appliquées.

Livraison du Centre R&D EDF Lab Paris-Saclay : une prouesse technique et environnementale - © Spie Batignolles

Un chantier techniquement complexe

La diversité et la complexité des enjeux ont été intégrées dès la phase de conception par les équipes de Spie batignolles SCGPM et Besix :

  • La taille du chantier : surface représentée, montant des travaux, plusieurs chantiers en un,…
  • La forme des bâtiments
  • Le délai d’exécution nécessitant une gestion optimale du planning
  • Les particularités techniques du cahier des charges : la complexité des façades, l’architecture de l’auditorium, l’incorporation de massifs d’essai, l’installation d’une dalle active, les plafonds en béton brut avec coffrages calepinés, la GTB, la production de chaud et de froid,…
  • La multiplicité des règlementations auxquelles doivent répondre les différentes applications des bâtiments : ERP, code du travail, l’accessibilité,…
  • L’exigence des certifications environnementales visées

Livraison du Centre R&D EDF Lab Paris-Saclay : une prouesse technique et environnementale - © Spie Batignolles

Un site de 8.7 ha accueillant 4 bâtiments totalisant 52 000 m² de surface de plancher

Un terrain de 8.7 ha a été acquis par le groupe EDF pour y installer le site de la R&D
Compte-tenu de la surface nécessaire à l’accueil des 1400 collaborateurs d’EDF et des attentes d’EDF en matière d’intégration paysagère raisonnée, l’architecte Francis Soler a proposé la construction de 4 bâtiments de forme arrondie :

Le bâtiment principal baptisé Opale, s’étend sur une surface de 35 000 m² SHON (59 000 m² SHOB). Il s’agit du plus grand bâtiment du site, avec une circonférence de 165 m.

Vu du ciel, Opale ressemble à une immense roue à plusieurs rayons, ouverte sur un quart de sa circonférence pour accueillir un jardin. Le bâtiment se développe sur deux niveaux de parking en sous- sol, un rez-de-chaussée et trois étages. Il dispose de 7 larges patios végétalisés.

Accessible depuis le bâtiment Azur grâce à une galerie de liaison couverte, Opale s’ouvre sur un « Forum » de deux niveaux, dernier lieu de la « zone ouverte » avant de franchir les portillons de contrôle. Très lumineux, cet espace dessert une cafétéria proposant une restauration rapide et permet d’installer des expositions temporaires.
Au rez-de-chaussée se situent l’espace exposition permettant de valoriser les résultats de la R&D, les laboratoires, les salles de serveurs informatiques et la zone logistique (courrier, stockage, locaux dédiés aux exploitants du site etc.). Les bureaux sont, quant à eux, répartis sur les trois étages du bâtiment.

Le bâtiment Azur de 8 000 m² SHON est fonctionnel et esthétique. Il est situé en zone ouverte et a vocation à favoriser les échanges et collaborations entre les équipes d’EDF Lab Paris-Saclay, celles du Campus Paris Saclay et leurs partenaires académiques indéfectibles.

Au rez-de-chaussée, un vaste espace d’accueil est placé au coeur du bâtiment, couvert par un dôme suspendu muni de skydomes pour l’apport d’éclairage naturel.
Tout autour s’organisent des espaces de conférences avec un auditorium de 520 places, un espace foyer et deux amphithéâtres de 75 places.

Au 1er étage, on retrouve des salles de réunion, de formation et des locaux dédiés aux activités culturelles.

Le bâtiment appelé Iroise disposé sur une surface de 4 000 m² SHON abrite le restaurant d’entreprise, des salons privés et une brasserie spécialement destinée à accueillir les partenaires du Campus.

Le dernier bâtiment, Emeraude, est le plus petit des 4 construits sur le site avec une surface SHON de 3 500 m². Il est destiné aux différents essais réalisés en zone réglementée.

Emeraude, qui accueille la recherche expérimentale et se bancs d’essais est un bâtiment technique indispensable à la R&D. Il propose un cadre de travail moderne, sécurisé et agréable pour ce bâtiment construit sur deux étages et disposant d’un sous-sol.

Une cour anglaise ceinture le pied de la façade, assurant une double fonction : éclairer les locaux en sous-sol et garantir la sûreté des locaux sensibles.

La halle d’essais s’élève sur deux niveaux, recevant la lumière naturelle par des verrières installées en toiture. Autour, du rez-de-chaussée au deuxième étage, se répartissent laboratoires, bureaux espaces d’archives et locaux techniques.

Livraison du Centre R&D EDF Lab Paris-Saclay : une prouesse technique et environnementale - © Spie Batignolles

Techniques constructives adaptées à la forme circulaire des bâtiments

Compte-tenu de la surface à réaliser, près de 52 000 m² de surface plancher de bureaux à bâtir, et de la prédominance du matériau béton brut apparent sur les 4 bâtiments, notamment sur tous les plafonds des bureaux et laboratoires du bâtiment Opale, le groupement Spie batignolles SCGPM / Besix a apporté une attention toute particulière au choix du béton et à sa mise en oeuvre.

La structure des bâtiments est en béton et se compose d’un système de poteaux-poutres de grande portée et de dalles de plusieurs natures :

  • dalle pleine pour les portées inférieures à 7 m et les noyaux,
  • dalles alvéolaires ou dalles nervurées monodirectionnelles avec hourdis inférieurs et supérieurs (procédé U-Bahm) pour les portées supérieures à 10m.

Les dalles pleines intégrant le procédé de dalle active sont uniquement utilisées dans les niveaux supérieurs du bâtiment Opale.

Le projet imposait de trouver des solutions constructives :

  • Adaptées à la forme circulaire des bâtiments
  • Rapides à mettre en oeuvre
  • Respectant les enjeux environnementaux

Des banches de type H12 ont été employées sur les 4 bâtiments. Celles-ci offrent facilité et rapidité d’exécution en garantissant un travail sécurisé pour les collaborateurs du chantier. Elles nécessitent uniquement deux points d’assemblage pour chaque hauteur, un vissage rapide et un accès depuis le sol, entre autres atouts de cet équipement.

Pour le rendu esthétique du béton brut et sa pérennité, les banches ont été équipées d’une tôle coffrante anti-rouille, utilisée avec des huiles végétales.

Ces banches ont permis de couler des voiles béton jusqu’à une hauteur de 12.70 m pour la halle d’essais.

Pour certaines surfaces, il a été indispensable de réaliser un coulage béton en une seule prise, n’autorisant aucune erreur. Ce fut notamment le cas pour l’amphithéâtre.
90 000 m² de coffrage ont été réalisés pour la construction des 4 bâtiments.

Les massifs destinés à recevoir les bancs d’essai du bâtiment Emeraude (halle d’essais) ont été réalisés avec un ferraillage très important et sont posés sur un système de boîtes à ressorts pour isoler le moyen d’essai et ses vibrations potentielles du reste du bâtiment.

#Réalisation #ParisSaclay #Recherche #R&D
285 vues
Batinfo Batidoc