Batinfo Batidoc
 
CSTB Editions - Catalogue 2017

Lauréats du Concours Eiffel 2016 : imaginez l'immeuble tertiaire de 2030

Réservée aux étudiants des écoles françaises d'architecture, d'architecture & paysage, et d'ingénieurs qui doivent impérativement concourir en équipe, cette 3è édition du Concours Eiffel est organisée par la Fondation d'entreprise de la Société de la Tour Eiffel.

Par Batinfo source : Abvent

Concours Eiffel 2016 : imaginez l'immeuble tertiaire de 2030 - © Abvent

Encourager, récompenser, mettre en lumière l'inventivité et la créativité des étudiants en Architecture, telle est toujours l'ambition du Concours Eiffel depuis sa création en 2008. Pour cette nouvelle édition, parce que, pour eux, construire est nécessairement une aventure collective, les organisateurs ont décidé d'aller plus loin en l'ouvrant aux élèves-ingénieurs et aux étudiants de disciplines complémentaires.

Les participants doivent impérativement concourir en équipe de 2, 3 ou 4, composée au minimum d'un binôme étudiant en architecture / élève ingénieur, et complétée à sa convenance par des étudiants de disciplines diverses (sociologie, ergonomie… par exemple).

Pour rencontrer d'autres étudiants, faciliter leurs échanges et la composition de leurs équipes, les étudiants sont invités à rejoindre la page Facebook du Concours !

L'appel à idées 2016

Il est demandé aux concurrents d'imaginer l'immeuble tertiaire non IGH de 2030 du Campus Eiffel Orsay, un programme d'envergure que mène actuellement la Société de la Tour Eiffel qui s'inscrit dans une triple dynamique nourrie de synergies pluridisciplinaires, pleine de promesses, d'exigences aussi : celle du Grand Paris, celle du pôle Paris-Saclay, et celle de la Société de la Tour Eiffel.

Adresse : Carrefour rue Nicolas Appert et rue d'Arsonval (anciennement rue Noetzlin), Orsay. Coordonnées GPS : 48° 42'34.0“N, 2°10'33.0“E

Concours Eiffel 2016 : imaginez l'immeuble tertiaire de 2030 - © AbventDans l'esprit de Gustave Eiffel, «impensable hier, réalisable aujourd'hui, pour être pertinent demain», associant intelligence technique et conception prospective de l'espace et de l'environnement de travail de demain, les projets devront :

  • Être visionnaires et porteurs d'une identité forte. Les candidats pourront s'affranchir de toutes les normes, contraintes réglementaires et codes en vigueur aujourd'hui, dès lors que leur démarche et leurs propositions seront justifiées.
  • Tenir compte des nouveaux modes d'organisation de travail et de vie, des nouvelles attentes en matière d'économie circulaire, ainsi que des évolutions techniques, technologiques, environnementales et urbanistiques.

Nomadisme et mobilité des collaborateurs, mutualisation des espaces et des services, nouveaux impératifs de performances, nouvelle temporalité des bâtiments, nouvelles pratiques de la maîtrise d'oeuvre (BIM et technologies prédictives) qui encouragent les synergies entre les différents acteurs du projet : tels sont les défis à relever !

Un jury représentatif de cette ambition collective

La composition du jury a été particulièrement étudiée dans ce même esprit de complémentarité et de synergie. Autour de Hervé Dupont, Ingénieur X-ENPC et Architecte qui le préside et de Myriam Larnaudie-Eiffel, Vice-Présidente de l'Association des Descendants de Gustave Eiffel, il réunit architectes et ingénieurs, maîtres d'oeuvre et maîtres d'ouvrage :

  • Brigitte de Beauregard, DG AG Real Estate France, administratrice de la Société de la Tour Eiffel
  • Philippe Van de Maele, Directeur Général de l'Etablissement Public d'Aménagement Paris-Saclay
  • David Ros, Maire d'Orsay
  • Jean-Marie Duthilleul, Ingénieur Ponts et Chaussées, Architecte
  • Bertrand Lemoine, Ingénieur X-ENPC, Architecte
  • Daniel Vaniche, Ingénieur X-ENPC, Architecte
  • Jean-Paul Viguier, Architecte
  • Xavier Soule, Architecte, PDG d'Abvent
  • Philippe Lemoine, DG Société de la Tour Eiffel, administrateur de la Fondation de la Société de la Tour Eiffel

Concours Eiffel 2016 : imaginez l'immeuble tertiaire de 2030 - © Abvent

1er Prix : Xavier Pirot — ENSA de Paris Val de Seine, Jules Boileau — AgroCampus Ouest

Dotation : 12 000 € + 2 logiciels ARCHICAD + 2 logiciels Twinmotion

Le 1er Prix revient à un projet qui met en place un programme mixte tertiaire/ logement particulièrement abouti. Un projet qui est une vaste halle rectangulaire dont la structure se caractérise par une double épaisseur qui fonde son fonctionnement. Tandis que l'épaisseur Intérieure accueille les activités stables et privées, rassemble les circulations verticales ainsi que l'ensemble de la distribution des fluides, l'épaisseur Extérieure, constituée d'une large coursive périmétrique réunit des activités plus informelles de convivialité telles que les réunions, les rencontres et travaux de groupe. Le jury a apprécié la maîtrise de la proposition structurelle poteau-dalle efficace et performante qui propose une spatialité séduisante, une habitabilité convaincante, des réelles opportunités d'appropriation par les usagers avec des solutions souples qui intègre des mixités d'usages et de pratiques. Un projet qui répond pleinement aux attentes et évolutions sociétales comme le sujet du Concours y invitait les candidats.

Concours Eiffel 2016 : imaginez l'immeuble tertiaire de 2030 - © Abvent

2e Prix : Adeline Klein & Jean-Jacques Bégel — ENSA de Nancy, Odile Pham & Rémi Charrier — ESTIB / Université de Lorraine

Dotation : 10 000 € + 4 logiciels ARCHICAD STAR(T)EDITION + 4 logiciels Artlantis

Ce projet propose un espace couvert singulier qui dissocie radicalement l'enveloppe des espaces protégés, destinée à composer un biotope particulier. Une vaste coque, fondée sur trois appuis, constituée de poutres caisson en bois lamellé-collé forme un abri pour les activités tertiaires. Cette enveloppe protège ainsi un espace de forme triangulaire dans lequel viennent se disposer librement des boîtes cubiques de second oeuvre, indépendamment de toute contrainte structurelle. L'atmosphère du biotope est contrôlée par une coque qui a la capacité de laisser pénétrer la lumière naturelle ou de l'occulter, d'assurer la ventilation naturelle. Cet espace couvert, au statut incertain entre intérieur et extérieur, est de nature à accueillir une végétation qui va caractériser le lieu.

L'avis du Président du jury 2016, Hervé Dupont

Les deux projets lauréats, comme l'ensemble des projets concurrents, semblent rejeter, l'un comme l'autre, la forme actuelle de l'entreprise monolithique pour privilégier des espaces de collaboration entre entités agiles. Les deux propositions primées traitent, chacune à sa manière une question fondamentale de l'Architecture : les rapports articulés entre l'extérieur et l'intérieur.

#Concours #Architecture #Tertiaire #Futur
742 vues
Batinfo Batidoc