Batinfo Batidoc
 
CSTB Formations - Référent BIM

Le Crédit foncier table sur une construction de logements en hausse de 6% pour l'année 2017

Quelque 404.000 logements devraient sortir de terre en 2017, soit un marché immobilier neuf en hausse de 6%, grâce aux dispositifs publics de soutien et aux taux d'intérêt de crédit immobilier qui devraient rester "très faibles", estime mercredi le Crédit foncier.

Par Batinfo source : AFP

Logement : le Crédit foncier table sur une construction en hausse de 6% en 2017 - Image d'illustration - © Pixabay

Pour 2016, l'établissement bancaire avait vu juste en tablant sur une progression de 10%, puisque 376.500 logements neufs ont été mis en chantier l'an dernier, soit une hausse de 10,4% comparé à 2015.

"Les deux moteurs du marché résidentiel en 2016 devraient prolonger leur action en 2017", a estimé mercredi Bruno Deletré, directeur général du Crédit Foncier.

"D'une part, les taux d'intérêt de crédit, bien qu'en légère hausse, resteront à des niveaux très bas propices à l'achat immobilier", a-t-il rappelé.

Crédit Foncier table sur des taux à 1,80% en moyenne à fin 2017, contre 1,34% en décembre dernier.

"D'autre part, les mesures de soutien public, qu'elles concernent l'accession avec le PTZ ou l'investissement locatif avec le dispositif Pinel, sont prolongées" cette année, a souligné M. Deletré.

Parmi les signes du dynamisme actuel du marché du logement: un volume de crédits immobiliers en hausse de 28% en deux ans. En 2016, quelque 154 milliards d'euros de crédits (hors rachats de crédits existants), auraient été distribués (+1,7% sur un an).

Les chiffres définitifs seront publiés dans quelques jours par la Banque de France.

Autre signe: 133.000 maisons individuelles neuves ont été commercialisées (+19% comparé à 2015) et en deux ans la hausse est de 33%.

Sur le marché de l'immobilier ancien, quelque 850.000 transactions auraient été réalisées (+6% sur un an) "dépassant assez largement les niveaux d'avant-crise". Les chiffres définitifs, publiés par les notaires, sont encore à venir.

Bien que l'élection présidentielle et un contexte économique peu porteur soient sources d'incertitude, l'activité immobilière devrait rester soutenue.

"Quant aux prix, ils devraient augmenter sur les marchés recherchés et rester stables" sur ceux qui le sont moins, a estimé M. Deletré.

Selon le baromètre Crédit Foncier/CSA, 74% des professionnels de l'immobilier se disent optimistes pour le marché du logement en 2017.

#BTP #Banque #Indicateur #Immobilier #Construction #Logement
351 vues
Batinfo Batidoc