Batinfo Batidoc
 
CSTB Editions - Catalogue 2017

La filière terre cuite interpelle les candidats à la présidentielle

La FFTB interpelle les candidats à la présidentielle sur la politique du logement, sur la valorisation et l’aménagement des territoires et apporte des propositions concrètes et peu coûteuses dans son Livre Blanc « Construction de logements : pour un nouveau pacte social français ».

Par Batinfo source : FFTB via Pressbook RP

La filière terre cuite interpelle les candidats à la présidentielle pour un nouveau pacte social pour le logement - © FFTB

Alors que se loger est au coeur des préoccupations des Français, ce n’est pas encore un thème majeur de la campagne présidentielle. Durée de vie des produits de construction, prise en compte de critères de proximité dans les appels d’offres, parole aux citoyens dans les projets d’urbanisation, lutte contre l’étalement urbain… sont quelques unes des thématiques extraites du Livre blanc présentées par Pierre Jonnard, Président de la FFTB.

Un bâtiment durable est un bâtiment qui dure

Le logement n’est pas un bien de consommation : il faut établir un nouveau pacte social qui favorise la construction durable.

« Acheter son logement ou faire construire sa maison est un véritable projet de vie pour la majorité de nos concitoyens. C’est le lieu pour créer et protéger la famille et souvent le seul patrimoine que l’on se constitue et que l’on transmet à ses enfants. A l’heure où notre mode de consommation prône une économie du jetable, les fabricants de produits de construction en terre cuite défendent l’idée d’un logement qui ne soit pas une denrée périssable » souligne Pierre Jonnard. « Nous avons besoin de logements qui durent et nous devons lutter contre l’obsolescence programmée dans ce secteur, d’autant que les prêts immobiliers peuvent maintenant s’étaler sur plus de 35 ans » poursuit-il. « L’affichage de la durée de vie des produits manufacturés est un bon outil qui permet de donner aux consommateurs des informations factuelles et transparentes pour l’alerter et ainsi lutter contre l’obsolescence programmée. Il devrait être appliqué aux produits de construction » explique-t-il.

Valorisation de la production et de l’activité locales

Créer de véritables symbioses industrielles, favoriser l’origine locale des produits pour promouvoir le développement des territoires.

« Nos usines sont présentes dans les territoires sur plusieurs décennies. Elles sont engagées au quotidien avec les acteurs locaux, les élus bien sûr mais aussi les associations sportives, culturelles et naturellement le tissu économique créé avec nos fournisseurs, sous-traitants, clients. Ce sont plus de 100 000 emplois induits : maçons, couvreurs, charpentiers, plâtriers, autant d’artisans et d’entreprises dont l’activité est souvent locale et régionale. Les produits de construction terre cuite sont depuis toujours inscrits dans des circuits courts et des synergies locales. Favoriser l’utilisation de produits fabriqués et utilisés localement permet de lutter efficacement contre la désindustrialisation et la désertification de nos territoires. La FFTB préconise donc une meilleure prise en compte des critères locaux dans les appels d’offres publics, en intégrant, par exemple, des critères sur le transport ou les indications d’origines » continue Pierre Jonnard.

Une urbanisation au service des citoyens

Concilier l’aspiration des Français à la maison individuelle et la gestion raisonnée de l’urbanisation en périphérie des centres urbains

« Nous pouvons promouvoir de meilleures formes d’aménagement qui répondent à la fois à l’attente massive des français pour la maison individuelle, qui reste le logement rêvé pour une majorité de nos concitoyens, et aux préoccupations en matière de gestion de l’étalement urbain. La FFTB souhaite encourager une politique de concertation afin que le point de vue des habitants sur le type de logements qui seront construits soit davantage pris en compte par les politiques urbaines » conclut-il.

« Il faut également mettre en place des mesures visant à libérer le foncier afin d’encourager la densification des parcelles d’habitat individuel par la création de nouveaux logements ou activités sur les terrains déjà bâtis ou issus de la division parcellaire. A ce titre, l’approche BIMBY – Build In My BackYard - est un réel activateur de la libération de foncier et de la création de nouveaux logements. Il faut l’intégrer dans l’écriture des PLU , comme les mesures visant à favoriser la surélévation, en Maison individuelle comme en logement collectif. »

La FFTB a d’ailleurs récemment soutenu #HackUrba, un événement* visant à faire émerger des outils et services autour des projets de construction durable qui s’est déroulé du 24 au 26 février 2017. L'occasion de remettre le Livre Blanc à la Ministre Emmanuelle Cosse, Présidente du Jury.

* Plus d’informations sur le site du Ministère du logement.

#LivreBlanc #TerreCuite #Logement #Social #Gouvernement
332 vues
Batinfo Batidoc