Batinfo Batidoc
 
CS France - Configurateur Pedisystems

La 2ème édition du concours « l’ardoise de demain » lancé par Cupa Pizarras séduit les jeunes couvreurs

En octobre dernier, Cupa Pizarras lance la 2ème édition de son concours « l’ardoise de demain », dédié à tous les Centres de Formation en couverture.

Par Batinfo source : Cupa Pizarras via Oxygen RP

La 2ème édition du concours « l’ardoise de demain » lancé par Cupa Pizarras séduit les jeunes couvreurs - © Cupa Pizarras

Ce concours récompense l’innovation dans l’utilisation de l’ardoise naturelle et a pour but de mettre en valeur l’imagination, l’originalité et le savoir-faire de ces étudiants au service d’un matériau noble et intemporel, l’ardoise Cupa Pizarras.

Des couvreurs très enthousiastes à l’idée d’inventer l’ardoise de demain

Pour la deuxième fois, le défi lancé par Cupa Pizarras séduit les jeunes couvreurs ! Cette année, ils sont près d’une cinquantaine à imaginer et concevoir de nouvelles utilisations de l’ardoise.

Accompagnées par leurs formateurs, les 9 équipes en lice ont eu quelques mois pour travailler la partie théorique de leur projet, et inventer l’ardoise de demain.

« Pédagogiquement c’est très intéressant, le concours s’intègre bien à la formation et leur apporte de l’autonomie », explique Julien Voisine, formateur au CFA de Saint-Herblain (44). « Ce challenge oblige les jeunes en formation à sortir du cadre, travailler sur une thématique différente. Il reste encore beaucoup de travail, mais ils sont engagés et motivés » conclut-il.

A Mouchard, dans le Jura, les 5 jeunes de l’Institut Européen de Formation des Compagnons du Tour de France comptent bien remporter le challenge. En alternance, ils travaillent le projet pendant leur temps libre, weekends et vacances, en mêlant l’ardoise au métal.

« Les jeunes sont habitués aux concours, dans cette équipe, il y en a 3 qui sont médaillés d’or du Meilleur Apprenti de France. La compétition les stimule », explique Jacques Ruelle, le formateur.

Un matériau plébiscité par les jeunes couvreurs

Au CFA de Saint-Herblain, Nicolas Vibert et Martin Gabaut, tous les deux originaires de Champagne-Ardenne et en 1ère année de formation, ont choisi l’Ouest de la France pour se former au métier de couvreur : « Pour ma formation en couverture c’est l’ardoise que j’ai choisi. Il y a plus de possibilités d’expression à travers l’ardoise, de façonnage, c’est un matériau noble, très intéressant à travailler » explique Martin.

hacun dans une équipe différente, ils travaillent pourtant au même objectif : sublimer l’ardoise. Entre jeu d’eau et de lumière, les deux équipes comptent bien bousculer le métier de la couverture. « C’est un projet très enrichissant, à la fois sur l’aspect humain mais aussi pour le côté compétition. Pour nous c’est l’occasion de nous tester, de découvrir le travail en équipe, c’est important pour notre projet professionnel », explique Nicolas Vibert.

Pour découvrir les 9 projets et les lauréats de cette 2ème édition, le rendez-vous est fixé en avril. En attendant, les 50 couvreurs doivent réaliser leur maquette et leur dossier présentant leur démarche créative et une réflexion sur la mise en oeuvre de leur invention sur le marché.

Suivez chaque étape du concours sur Twitter grâce au #ardoisededemain

#Ardoise #Concours #Couverture
328 vues
Batinfo Batidoc