Batinfo Batidoc
 
Dicobat - VisuelBAT

Implantation d'un établissement pénitentiaire à Noisy-le-Grand : la Ville en opposition avec l'État

Le site de l’ancienne école Louis-Lumière a été retenu dans le cadre de l’appel à projets « Inventons la Métropole » pour répondre à la demande de l’État de construire du logement en Île-de-France.

Par Batinfo source : Ville de Noisy-le-Grand

Implantation d'un établissement pénitentiaire à Noisy-le-Grand : la Ville en opposition avec l'État - Image d'illustration - © Pixabay

La municipalité avait émis le souhait de voir réhabilitée l’ancienne école Louis-Lumière et davantage de mixité dans ce quartier prioritaire de la Politique de la Ville. Dès lors, seize groupements d’architectes et de promoteurs ont candidaté et élaboré des projets d’aménagement. Trois de ces seize candidats devaient alors être retenus par un jury le 20 février 2017.

Or, le 14 février dernier, soit à six jours du jury, la Préfecture a contacté Brigitte Marsigny afin de lui faire part de son intention de conserver un terrain de 7.100 m² appartenant à l’État et d’y implanter un Quartier de Préparation à la Sortie (QPS) et ce, afin de répondre aux besoins de l’administration pénitentiaire. Le terrain en question, situé au coeur d’un quartier pavillonnaire, n’est absolument pas adéquat pour l’accueil de cet établissement pénitentiaire compte tenu de sa topographie.

Dès l’annonce de cette injonction et au vu d’un tel manque de considération, Brigitte Marsigny a écrit au Préfet pour l’informer de sa totale opposition à ce projet imposé. Madame le Maire de Noisy-le-Grand dénonce dans ce courrier une décision unilatérale remettant en cause le projet dans son intégralité et l’ensemble du travail entrepris par les services de l’État et de la Ville.

Cette démarche autoritaire ne ferait qu’accentuer le discrédit de l’État vis-à-vis de la population puisque contrevenant à toute démarche publique de concertation. La municipalité souhaite que l’État révise son choix et ne fasse pas de Noisy-le-Grand un choix de facilité. La Ville et son Maire ont donc décidé d’engager un bras de fer et de faire face en mettant tout en oeuvre afin d’empêcher l’aboutissement d’un tel projet.

#Prison #Ville #État
470 vues
Batinfo Batidoc