Batinfo Batidoc
 
CS France - Configurateur Pedisystems

Grand Paris Express : les locataires d'un immeuble bientôt rasé relogés avec le même loyer

Les locataires d'un immeuble HLM de Gennevilliers (Hauts-de-Seine), promis à la démolition pour laisser place à une nouvelle gare de métro, seront relogés sans augmentation de loyer, a-t-on appris des habitants et de la Société du Grand Paris.

Par Batinfo source : AFP

Grand Paris Express : les locataires d'un immeuble bientôt rasé relogés avec le même loyer - © Société du Grand Paris

"C'est la première fois que la Société du Grand Paris (SGP), chargée de concevoir et réaliser le futur réseau de super métro, s'engage à financer le relogement avec les mêmes loyers", s'est félicité auprès de l'AFP Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole de l'association Droit au logement (DAL).

Le président du directoire de la SGP, Philippe Yvin, a pour sa part indiqué à l'AFP que l'immeuble de Gennevilliers était "le seul cas" posant cette problématique.

La barre HLM construite en 1972, située dans la banlieue nord-ouest de Paris, compte une centaine de logements, certains occupés par les mêmes locataires depuis plus de quarante ans.

"On nous a dit qu'il fallait quitter l'immeuble en 2018", a expliqué la présidente de l'association des habitants, Dalila Karri, qui a multiplié les réunions avec la mairie (PCF) et le bailleur social, l'Office public d'habitat de Gennevilliers, pour trouver une solution.

"Ici, ce sont des gens modestes. Un T4, c'est un loyer d'environ 600 euros mensuels. Dans le neuf, avec une surface équivalente, c'est environ 1.100 euros: c'est impossible", a-t-elle fait valoir.

Les différentes parties ont finalement signé début février une Charte de relogement dans laquelle la Société du Grand Paris s'est engagée à financer le manque à gagner entre les loyers actuels et futurs pendant cinq ans. "Au-delà, l'office public d'habitat prendra à sa charge ce coût", précise le document.

Le Grand Paris Express, futur métro automatique en rocade, doit entrer en service à partir de 2023. Le chantier, le plus grand d'Europe, porte sur la création de 200 km de lignes et 68 gares.

#Transports #Rail #BTP #Immobilier #Collectivités
219 vues
Batinfo Batidoc