Batinfo Batidoc
 
GL Events - Bepositive 2017

Foncière des Régions, 4e foncière d'Europe, boucle une année 2016 record

Foncière des Régions (FDR) s'est hissée au 4e rang des foncières européennes grâce à des investissements à Paris, Berlin, Milan et Madrid qui ont porté son patrimoine à 19 milliards d'euros, au terme d'une année 2016 record.

Par Batinfo source : AFP

L'an dernier le résultat net récurrent a progressé de 7% à 356 millions d'euros, tandis que le bénéfice net part du groupe bondissait de 63% à 783 millions d'euros, selon les chiffres publiés jeudi par la société.

Pour 2017, FDR prévoit une croissance de son résultat net récurrent "supérieure à 5%" et des livraisons record: 8 immeubles pour 80.900 m2.

La foncière est passée à la vitesse supérieure en acquérant "une taille significative" dans ses trois axes de développement: les bureaux en France (45% du patrimoine, principalement dans le Grand Paris) et en Italie (18%, surtout à Milan), le résidentiel en Allemagne (21%, en particulier à Berlin) et l'hôtellerie en Europe (14%, à Berlin, Barcelone, Madrid).

Ces investissements dans de grandes métropoles européennes, pour 2 milliards d'euros -dont plus de la moitié dans l'hôtellerie-, ont porté son patrimoine à 19,3 milliards d'euros, soit 1,5 milliard de plus qu'à fin 2015.

En parallèle FDR a cédé 1,6 milliard d'euros d'actifs non stratégiques.

"C'est pour nous une année record, avec de très bons résultats. Nous sommes heureux qu'ils reflètent le succès de notre modèle totalement intégré (de la construction à la gestion des biens immobiliers, NDLR), avec une vision européenne", a déclaré à l'AFP son directeur général Christophe Kullmann.

De leur côté les revenus locatifs ont progressé de 4,5% à 893 millions d'euros (574 millions en part du groupe) - ils sont restés stables à périmètre constant, en raison d'un "effet défavorable et provisoire d'entrées-sorties de locataires".

Toujours à périmètre constant, les revenus ont toutefois reculé dans les bureaux en France (-0,5%) et l'hôtellerie/murs d'exploitation (achat de bâtiments qui sont ensuite loués), en repli de -2,9%, tandis qu'ils progressaient de 3,6% dans le résidentiel en Allemagne et restaient stables dans les bureaux en Italie - encore pénalisés par les immeubles loués à Telecom Italie. Dans la péninsule, hors Telecom Italia, les revenus progressent néanmoins de 2,4%.

Au total, 119.000 m2 de nouveaux baux ont été signés l'an dernier par Foncière des Régions en France et en Italie, des volumes "jamais atteints" par la société, souligne M. Kullmann. Dans l'Hexagone, 6 nouveaux actifs ont été livrés pour 46.700 m2, loués à 94% pour 9 ans fermes en moyenne.

Le taux d'occupation du patrimoine s'est maintenu à 96,7%, "proche de son niveau record", avec une maturité ferme des baux de 5,6 ans.

Le portefeuille de projets en développement s'élève à 4 milliards d'euros, dont 2,7 milliards dans les bureaux en France, d'ici 2021/2022 - aux trois quarts dans le Grand Paris, 800 millions dans les bureaux en Italie et 200 millions dans le résidentiel à Berlin.

Enfin, FDR investira 260 millions dans des hôtels, pour l'essentiel en région parisienne - après avoir acquis un gros portefeuille de 19 établissements en Espagne, en janvier dernier.

#BTP #Résultats #Hôtellerie #Entreprises #Immobilier #Construction
145 vues
Batinfo Batidoc