Batinfo Batidoc
 
CS France - Configurateur Pedisystems

En plein cœur de l’hiver, Emmanuelle Cosse continue de mobiliser pour l’hébergement d’urgence

En maraude avec le Samu Social de Paris, Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, a fait hier un point de situation sur l’hébergement d’urgence des personnes sans domicile.

Par Batinfo source : Ministère du Logement

GL Events - Bepositive 2017 En plein cœur de l’hiver, Emmanuelle Cosse continue de mobiliser pour l’hébergement d’urgence - © Ministère du Logement via Twitter

Toute l’année, le gouvernement, les associations et les travailleurs sociaux combinent leurs efforts pour sortir les plus précaires de l’exclusion. Avec 129 159 places au 1er janvier 2017, la mobilisation de l’État n’a jamais été aussi forte et les places continueront d’ouvrir.

Sur l’ensemble du territoire, 120 000 places pérennes d’hébergement d’urgence sont aujourd’hui mobilisées pour assurer toute l’année la mise à l’abri des personnes sans domicile grâce à l’accompagnement sans faille des associations et des travailleurs sociaux, contre 82 000 en 2012. Chaque semaine l’engagement des services de l’Etat permet d’ouvrir des places supplémentaires dans le cadre de la période hivernale. Au 1er janvier 2017, on en dénombre déjà plus de 9000. Au total, plus de 129 000 places sont donc disponibles pour accueillir les plus démunis. Face à l’urgence, les efforts seront maintenus pour en ouvrir encore davantage. Si la bataille contre la précarité doit nécessairement se traduire par la création de places d’hébergement, l’État est aussi pleinement mobilisé pour conduire une politique offensive en matière de logements sociaux.

En Ile-de-France, 60 794 places d’hébergement sont disponibles dont 58 478 places pérennes. Là aussi, l’engagement continu des services de l’État et des associations conduira à en ouvrir davantage. A titre d’exemple, l’État avec le concours de la ville et d’Emmaüs Solidarité, a pu mobiliser 34 places supplémentaires à Paris ce week-end (19 places en salle municipale dans le 1er arrondissement et 15 places en gymnase dans le 15ème arrondissement). Une aile désaffectée de l’hôpital de l’Hotel-Dieu sera aussi mobilisée pour l’hébergement d’urgence des sans-abris et en particulier des femmes en sortie de maternité.

Dès l’automne, Emmanuelle Cosse a mobilisé les Préfets pour notamment :

  • commencer la mobilisation des places hivernales au plus tôt et ne pas lier leur ouverture à la température extérieure ;
  • ne pas refermer les places de la période une fois qu’elles ont été ouvertes ;
  • identifier les places d’hébergement qui pourraient être pérennisées à la fin de l’hiver, notamment parmi les lieux qui ont accueilli des Centre d’Accueil et d’Orientation de migrants (si les locaux sont adaptés et disponibles).

Par ailleurs, l’ensemble des personnes hébergées doivent bénéficier d’un diagnostic social pour assurer un meilleur suivi des situations individuelles.

#Logement #Hébergement #SansAbris #Urgence
1403 vues
Batinfo Batidoc