Batinfo Batidoc
 
CS France - Configurateur Pedisystems

Des façades aux formes géométriques aléatoires en zinc-titane Rheinzink pour le village Emeriau à Paris

Dans le quartier du Front de Seine, à Paris 15ème, J.C Jallat et M. Proux construisent, en 1972 au bord de la dalle Beaugrenelle, le Village Emeriau.

Par Batinfo source : Rheinzink via CLC Communication

Des façades aux formes géométriques aléatoires en zinc-titane Rheinzink pour le village Emeriau à Paris - © Rheinzink,

Reprenant les grands principes de la Cité Radieuse de Le Corbusier, l’immeuble se compose de 180 logements répartis sur 10 niveaux, posés sur la première Bibliothèque-Médiathèque de la Ville de Paris, elle-même reposant sur un socle de 3 niveaux de parkings. Le Village Emeriau dispose de 5 rues intérieures desservant des appartements traversants s’ouvrant à la fois sur la Seine et sur le 15ème arrondissement par l’intermédiaire de grandes loggias en bois d’acajou, intercalées entre 5 bandes de façades en béton blanc architectonique. Aujourd’hui, la ville de Paris souhaite le protéger via le label patrimoine du XXème siècle.

En 2011, Paris Habitat, acteur majeur du logement social, décide de lancer un vaste programme de réhabilitation du site répondant aux objectifs du Plan Climat de Paris.

Le projet prévoit notamment le traitement complet de l’enveloppe du bâtiment comprenant la mise en oeuvre d’une isolation thermique par l’extérieur et la pose d’un nouveau bardage sur-mesure en zinc-titane RHEINZINK sur les pignons et les murs de refends entourant le très bel escalier central du bâtiment. Il inclut la restauration des menuiseries en bois d’acajou, la végétalisation des toitures et la mise en peinture des façades, en plus de travaux ponctuels dans les appartements.

« Le programme de travaux de la réhabilitation du Village Emeriau s’inscrit dans une démarche de développement durable améliorant le confort et la qualité de vie des locataires » commentent Julien Le Mentec de l’agence OdC Architectes et Olivier de Certeau, en charge de ce projet.

Des façades aux formes géométriques aléatoires en zinc-titane Rheinzink pour le village Emeriau à Paris - © Rheinzink

Une façade années 70

« Le traitement des façades a été l’opération la plus spectaculaire » annonce Julien Le Mentec. « Notre souhait a été de proposer un nouveau dessin respectant cette architecture très marquée et emblématique des années 70 avec ses trois couleurs dominantes (blanc, orange et gris) ». Cette idée a séduit l’ensemble des locataires, qui ont suivi le projet tout au long des étapes.

À la construction, les deux façades ouest et est étaient en béton brut avec le dessin aléatoire en négatif des lames de bois de fond de coffrage qui par la suite avait été recouvert d’un bardage métallique lisse. « L’objectif du projet a été de retrouver ce dessin aléatoire. Pour cela nous avons opté pour des profilés en zinc-titane RHEINZINK-prePATINA clair, de différentes dimensions » explique Julien Le Mentec. « Nous avons choisi ce matériau pour la variété d’apparences et de couleurs qu’il peut avoir lorsque le temps change ». L’aspect gris clair fait écho à la couleur de l’ancienne façade en béton brut et s’insère subtilement avec les couleurs des toits parisiens environnants.

Des façades aux formes géométriques aléatoires en zinc-titane Rheinzink pour le village Emeriau à Paris - © Rheinzink

Une réalisation sur mesure

Réalisé sur-mesure et façonné par le service chantier RHEINZINK, le nouveau bardage propose huit modèles de profilés en joints creux de différentes profondeurs et dimensions. Cette solution développée par le bureau d’études RHEINZINK répond au dessin en relief souhaité par les architectes en limitant le nombre des entraxes (largeur utile) différentes. « À chaque niveau, un motif composé du système en joint creux de zinc-titane RHEINZINK se décale avec le niveau précédent. La répétition de ce motif est faite tous les 3 niveaux. De cette façon, le dessin du bardage zinc a dans son ensemble l’effet aléatoire et rythmé recherché », commente Julien Le Mentec.

Suivi et orchestré par l’entreprise GTM Bâtiment, Groupe Vinci, les travaux pour la mise en oeuvre du nouveau bardage comprenaient plusieurs étapes. La première consistait à déposer l’ancienne façade afin de mettre en place la nouvelle isolation thermique par l’extérieur. Une fois cette étape réalisée, l’équipe sur place s’est chargée de poser les profilés de différentes dimensions, de haut en bas. « Grâce à une numérotation de chaque profilé de zinc-titane RHEINZINK en fonction du calepinage, la pose s’est très bien déroulée » ajoute Alexandra Achin, de l’entreprise A.C.P.F. (Achin Couverture Plomberie Fumisterie).

Le programme de réhabilitation prévoit également la requalification des espaces extérieurs et la restructuration des accès avec la construction d’un nouvel ascenseur sur le pignon ouest, à l’emplacement de la nouvelle entrée du Village sur la rue Emeriau.

Fiche identité chantier

  • Projet : Village Emeriau
  • Année : 2016
  • Surface : 2.500 m² de façade en joints creux en RHEINZINK-prePATINA clair
  • Maître d’ouvrage : Paris Habitat, Direction de la Réhabilitation
  • Maître d’oeuvre : OdC Architectes. Olivier de Certeau, Julien Le Mentec chef de projet, Paris
  • Réalisation des travaux : Entreprise GTM Bâtiment
#Chantier #Bardage #Façade #Zinc
411 vues
Batinfo Batidoc