Batinfo Batidoc
 
CSTB Editions - Catalogue 2017

TGV : le maire de Toulouse demande confirmation des engagements de la SNCF

Le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc (LR) a demandé mercredi au président de la SNCF Guillaume Pepy la confirmation des "engagements" de la société en faveur du TGV entre Paris et Toulouse.

Par Batinfo source : AFP

TGV : le maire de Toulouse demande confirmation des engagements de la SNCF - Image d'illustration - © Pixabay

"Je ne peux qu'exprimer mon étonnement, pour ne pas dire mon mécontentement", écrit M. Moudenc dans un courrier adressé à M. Pepy, après les déclarations de ce dernier sur France Inter vendredi où il disait "penser" que le TGV Paris-Bordeaux, récemment inauguré, était "le dernier pour le moment".

Le maire de Toulouse estime que le président des chemins de fer "balaie ainsi d'un revers de la main les engagements précis de l'Etat et de la SNCF de réaliser l'ensemble de la ligne LGV Paris-Toulouse", et non seulement Paris-Bordeaux.

"C'est pourquoi j'attends que vous réaffirmiez publiquement votre volonté de contribuer à la bonne réussite de ce projet et que les engagements de la SNCF soient respectés comme il se doit", ajoute M. Moudenc.

Le Grand projet ferroviaire du Sud-Ouest (GPSO), censé notamment relier en 2024 Paris à Toulouse, via Bordeaux, a été déclaré "d'utilité publique et urgent" en juin dernier.

Il doit mettre Toulouse à un peu plus de trois heures de la capitale, contre au moins cinq heures et vingt minutes aujourd'hui.

Le TGV Paris-Bordeaux, qui ouvrira en juillet prochain, permettra déjà d'économiser une heure sur le trajet avec Toulouse, soit quatre heures et vingt minutes environ.

Le coût de l'ensemble du GPSO, y compris la LGV Bordeaux-Dax (2027), est estimé à 8,3 milliards d'euros.

#BTP #Transport #Rail #Collectivités
225 vues
Batinfo Batidoc