Batinfo Batidoc
 
CS France - Configurateur Pedisystems

Réouverture des Thermes Jean Nouvel à Dax

Les Thermes de Dax, fleuron du thermalisme landais à l'architecture signée Jean Nouvel, rouvrent leurs portes Samedi après presque quatre ans de sommeil forcé, un nouveau souffle pour la première agglomération thermale de France.

Par Batinfo source : AFP

Landes : réouverture des Thermes Jean Nouvel à Dax - © Thermes Jean Nouvel

Fermé en 2013 suite à la cessation d'activités de la Compagnie thermale de Dax, l'hôtel aux 90 studios a été racheté en 2015 à la ville par la famille Bérot, acteur important du thermalisme local, pour 2 millions d'euros.

Environ 2,2 millions d'euros supplémentaires pour cinq mois de travaux ont permis la renaissance de ces thermes spécialisées en rhumatologie et phlébologie.

Adoré ou détesté lors de l'inauguration en 1992, le bâtiment du renommé architecte se caractérise par ses immenses façades vitrées et persiennes. L'atrium de 400m2, aux imposantes plantes exotiques, et les coursives aux étages apportent une luminosité considérable à l'ensemble.

Globalement, le style et le mobilier d'origine ont été conservés pour le cachet, selon le directeur Sébastien Carpentier, le tout dans une "démarche éco-responsable" pour la refonte du plateau technique.

"L'eau thermale coule à plus de 60°C, on doit la refroidir pour les cures, l'énergie ainsi dépensée est récupérée pour le chauffage des eaux sanitaires", a-t-il précisé.

L'objectif d'ici deux à trois ans est d'attirer 3.000 curistes chaque année, mais aussi de développer les cures courtes (quelques jours au lieu de trois semaines) dans la deuxième ville thermale de France, devancée par Balaruc (Hérault) depuis 2015.

Mais l'agglomération dacquoise, comprenant 15 établissements à Dax et Saint-Paul-lès-Dax, a conservé sa place de numéro un. En 2016, 60.893 curistes (+4,3% par rapport à 2015) sont venus contre 52.722 à la station de l'Hérault (+1,8%), dans un contexte national de hausse (+3,7%), selon le CNETh (Conseil national des établissements thermaux).

Pour Rémi Dourthe, directeur de l'Office de tourisme dacquois, "la dégradation de la fréquentation est déjà bien enrayée et c'est un nouveau souffle qui arrive par l'inauguration de cet établissement qui participe de la restructuration du balcon du fleuve Adour", avec le renouveau du voisin Splendid Hôtel, actuellement en travaux.

Désormais exploité par le groupe Vacances Bleues, le navire art-déco reste propriété de la ville. Sa réouverture est prévue en mars 2018 en 4 étoiles, 149 chambres et spa de luxe.

#Santé #Tourisme #Thérapie #Médecine #Architecture
352 vues
Batinfo Batidoc