Batinfo Batidoc
 
CSTB Editions - Catalogue 2017

L'Association HQE-France GBC devient l’Alliance HQE-GBC

L’Association HQE – France GBC profite de ce début d’année pour faire peau neuve et se doter d’un nouveau nom et d’un nouveau logo, signes d’une volonté d’aller toujours plus loin dans un mode d’action reposant sur le partenariat.

Par Batinfo source : Alliance HQE-GBC via Oxygen RP

L'Association HQE-France GBC devient l’Alliance HQE-GBC - © Alliance HQE-GBC

L'Association HQE – France GBC devient l’Alliance HQE-GBC, la nouvelle alliance des professionnels pour un cadre de vie durable.

Philippe Van de Maele, Président de la nouvelle Alliance HQE-GBC, explique cette métamorphose comme « la nécessaire évolution de l’Association pour être toujours au plus près des attentes des territoires et des citoyens face à des enjeux sociaux, environnementaux et économiques en constante mutation. C’est la poursuite de l’engagement en faveur d’une approche transversale du développement durable en embarquant toujours davantage d’acteurs en France et à l’international. L’Association a à cœur de fédérer des partenaires toujours plus nombreux, issus du public comme du privé, afin de rendre accessible un cadre de vie durable à tous et de repositionner l’Homme au centre des grands enjeux du moment que sont l’efficacité énergétique ou la ville durable. »

L’Alliance HQE-GBC, la nouvelle alliance des professionnels pour un cadre de vie durable

L’Alliance HQE-GBC réunit l’ensemble des professionnels du secteur, syndicats professionnels et sociétés, afin de répondre à l’histoire des deux associations HQE et France GBC fusionnées en juin 2016. Bâtiment, aménagement, infrastructure à toutes les étapes de leur cycle de vie – construction, exploitation, rénovation – sont au coeur de son ADN dans une vision transversale alliant qualité de vie, respect de l’environnement, performance économique et management responsable.
Reconnue d’utilité publique, les principales missions de l’association sont :

  • Améliorer les connaissances et diffuser les bonnes pratiques ;
  • Innover et anticiper à travers son programme HQE Performance notamment
  • Représenter et promouvoir le cadre de vie durable ;
  • Etre le membre français du World Green Building Council (World GBC).

Un nouveau nom pour souligner la nouvelle dimension de l’association : l’alliance

L’association fait peau neuve en changeant de nom et de logo. Ces derniers viennent appuyer une démarche reposant sur trois composantes majeures :
Le mot Alliance qui souligne à la fois la vision interprofessionnelle de l’Association mais aussi son mode d’action privilégié : le partenariat, le travail en réseau, l’engagement.

HQE, marque connue et réputée, propriété de l’Association.

GBC France, pour valoriser le lien de l’Association au World GBC dont elle est le membre français.

Les 5 priorités stratégiques de l’Alliance HQE-GBC pour 2017 – 2019

Déployer et élargir le Mouvement HQE

HQE existe comme le démontrent les chiffres de l’année 2016 : un logement collectif neuf sur quatre certifié, 14% des bâtiments tertiaires neufs en France et une présence dans 24 pays. Ce bilan de la certification HQE est très positif et de nombreux pays nous l’envient. Cependant, face aux enjeux sociaux, environnementaux et économiques actuels, il est nécessaire de déployer encore plus largement le Mouvement HQE, notamment en direction du parc existant (rénovation et exploitation). Pour ce faire, l’Alliance HQE-GBC s’attachera à la création et au déploiement de nouveaux outils numériques : outils de conception, de sensibilisation ou d’évaluation en ligne (tel ISIA de Certivéa).

Mieux articuler HQE avec les approches thématiques

L’énergie et le carbone, la biodiversité, l’économie circulaire, la qualité de l’air, le bâtiment connecté, la qualité de l’environnement de travail, le bâtiment abordable… sont des sujets traités dans HQE. Tout en promouvant l’approche globale de la performance durable, l’association va oeuvrer pour que HQE s’articule avec les approches thématiques de façon visible. Ainsi, la simplification attendue par les maîtres d’ouvrage et les collectivités, face à ce paysage foisonnant, sera réelle.

C’est ce qui a été fait avec l’expérimentation E+C- lancée par l’Etat. Les référentiels HQE sont calés sur E+C-pour les thèmes énergie et carbone. Ainsi, il sera plus facile pour tous d’embarquer la qualité de vie avec la transition environnementale.

C’est dans ce sens que s’inscrivent également les partenariats développés avec ORÉE et, plus récemment, avec la Smart Building Alliance ou ceux qui verront le jour prochainement.

Accroître l’envergure territoriale et internationale de HQE et de l’Association

Accompagner les transitions nécessite un langage et des outils communs mais aussi d’être au plus près des territoires, car il s’agit là de l’échelle des projets et des actions. Là encore, le partenariat avec des acteurs investis dans les territoires est l’orientation de l’Association.

La vision française de la construction durable est tout à fait singulière : une démarche ne listant pas les actions à mener mais les résultats à atteindre. C’est une démarche plaçant l’Homme au coeur du projet avec une culture du management pour travailler ensemble et faciliter l’implication des parties prenantes. Une démarche sans modèle où il faut adapter les solutions aux caractéristiques de chaque projet (géographiques, climatiques, historiques, culturelles…). L’Association doit porter cette parole de la France à l’international. HQE fait aujourd’hui partie du top 3 des marques internationales de certification à l’échelle mondiale. C’est la seule d’origine française face à deux anglo-saxonnes, et c’est là une vraie chance pour l’économie, les entreprises et l’influence françaises.

Faire des quartiers, une échelle renforcée d’action et d’optimisation

Aller au-delà du bâtiment, c’est une nécessité et un des actifs de la nouvelle association matérialisé par HQE Aménagement. Cette démarche a pour objectif d’aider les collectivités et les aménageurs à gérer leur projet d’aménagement durable en fixant des objectifs cohérents au regard du développement durable et en organisant leur bon déroulement pour les atteindre.

Le quartier durable, la ville durable, ce n’est pas si simple… : droit, gouvernance, modèle économique, rôle des acteurs publics et privés… mais nul doute que c’est la clé. La révolution numérique et l’essor des Villes Intelligentes doivent nous aider à accompagner cette évolution et à rendre nos villes prêtes aux nouveaux usages et aux nouveaux modes de vie. Dans le cadre du programme HQE Performance, nous avions annoncé notre ambition d’aller plus loin avec un axe d’innovation sur la performance des quartiers. L’Alliance lancera, en 2017, ce groupe de travail en partenariat avec l’ADEME, l’IVD-Vivapolis et de grandes entreprises.

Créer la feuille de route « 2020 – 2030 » du secteur pour proposer une réponse soutenable et collective

Le Grenelle de l’Environnement, lancé en 2007, a changé la donne. Il a établi un calendrier pour le bâtiment. Après l’échéance de 2012, a été fixée celle des bâtiments à énergie positive à horizon 2020. Nous sommes aujourd’hui à l’étape de l’expérimentation E+C- (énergie positive et diminution carbone). Le secteur a maintenant besoin d’une vision partagée sur les prochaines échéances. Une vision qui intègre les bouleversements liés à la révolution numérique et qui réponde aux enjeux environnementaux et sociétaux.

#Alliance #Énergie #Environnement #Label
475 vues
Batinfo Batidoc