Batinfo Batidoc
 
CSTB Formations - Référent BIM

L'activité redémarre pour les artisans du bâtiment après quatre ans de recul

La Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) annonce un retour de la croissance du secteur de +1,5% pour l’ensemble de l’année 2016, qui finit par une hausse de l’activité au 4e trimestre 2016.

Par Batinfo source : CAPEB via Agence Hopscotch

CS France - Configurateur Pedisystems 2016, l’année de la reprise, clôture en hausse et ouvre sur une année 2017 aux perspectives encourageantes - © CAPEB

Un redémarrage porté par le neuf qui contraste avec les quatre années de recul consécutif qui l’ont précédé. Cette dynamique, confortée par un environnement économique favorable et des mesures de soutien à l’activité efficaces comme l’atteste l’augmentation des carnets de commandes, laisse présager une continuité de cette tendance au premier semestre 2017. Gage de cette reprise, l’emploi se stabilise en 2016 et devrait croître en 2017.

Patrick Liébus, Président de la CAPEB : « 2016 aura été une année charnière car elle a marqué le terme de quatre années de recul de l’activité dans l’artisanat du Bâtiment. La reprise semble enfin être là et les perspectives 2017 sont encourageantes - en termes d’activité et d’emploi. Mais ce redémarrage reste encore fragile dans un contexte d’incertitudes économique et électorale. Nous attendons du prochain Gouvernement qu’il appuie le redémarrage actuel. »

CS France - Configurateur Pedisystems 2016, l’année de la reprise, clôture en hausse et ouvre sur une année 2017 aux perspectives encourageantes - © CAPEB

2016 dans l’artisanat du bâtiment : un redémarrage d’activité qui se confirme, porté par le neuf

L’année 2016 dans l’artisanat du bâtiment renoue avec la croissance (+1,5%), avec quatre trimestres de hausse d’activité consécutifs qui marque un coup d’arrêt à la baisse d’activité continue de ces 4 dernières années.

Neuf - La reprise est en bonne partie portée par le neuf - qui affiche une forte hausse (+2,5% en 2016), avec une progression de 3% au 4e trimestre 2016, et des perspectives de hausse prolongées en 2017.

Ancien - L’entretien-rénovation affiche quant à lui une progression nettement plus modérée, de +0,5% sur l’année, et +1% au 4e trimestre, bénéficiant d’un meilleur dynamisme des travaux de performance énergétique des logements (+2%).

APEL - Le volume des travaux d’Amélioration de la Performance Energétique des Logements poursuit ainsi sa progression : + 2 %, contre 1 % au même au trimestre de l’année précédente.

Emploi – L’emploi se stabilise en 2016. En janvier 2017, pour la seconde fois depuis deux ans, le nombre d’entreprises souhaitant embaucher (12%) est largement supérieur au nombre d’entreprises envisageant de licencier ou de ne pas renouveler des contrats à durée déterminée et en intérims (2%).

Dynamique territoriale - La reprise profite à l’ensemble du territoire, avec toutefois des proportions inégales. Alors que les régions du Nord-Ouest affichent un dynamisme notoire (Pays de la Loire +3,5%, Bretagne + 3%, Normandie +2,5%), la croissance se limite à 1,5% en Ile-de-France, en Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est et Occitanie.

CS France - Configurateur Pedisystems 2016, l’année de la reprise, clôture en hausse et ouvre sur une année 2017 aux perspectives encourageantes - © CAPEB

Conjoncture pour l’Artisanat du Bâtiment– en résumé

  • Hausse du secteur de 1,5% sur l’année 2016 (avec +,2,5 dans le neuf, +0,5% dans l’entretien-rénovation et un volume des travaux d’APEL de + 1,5%), profitable à l’ensemble des régions
  • La progression du volume d’activité profite à l’ensemble des métiers (sauf l’électricité), avec une croissance en volume d’activité entre 1,5% et 2,5%
  • Les entreprises de plus de 10 salariés sont davantage concernées par la hausse d’activité. Au 4e trimestre 2016, la hausse d’activité est de 2% pour les entreprises de moins de 10 salariés contre 2,5% pour les entreprises de 10 à 20 salariés.
  • Les entreprises artisanales sont plus nombreuses à travailler pour le compte des collectivités territoriales au 4e trimestre 2016 (solde d’opinions : 26% contre 23% au 4eT2015)
  • Hausse des carnets de commandes : ils représentent 82 jours de travail au 4e trimestre 2016 (contre 72 jours un an auparavant)
  • Redressement de la trésorerie au 4e Trimestre 2016 : 17% des entreprises enregistrent une amélioration de leur trésorerie, tandis que 15% constatent une dégradation. Les besoins de trésorerie restent toutefois élevés (montant moyen : 16 000€).

Eléments pour le BTP- en résumé

  • Recul de l’emploi dans le BTP au 3e trimestre en 2016 (-0,5% contre +1,2% dans l’ensemble des secteurs), contrebalancé par des perspectives de hausse en 2017
  • Démographie des entreprises : au 3eT2016, les défaillances enregistrées (-4,6%) sont en baisse, de même que les créations d’entreprise du BTP (-3,6%).

Contexte réglementaire et économique

  • Le montant global des crédits octroyés aux ménages augmente de +5,6%.
  • Le taux d’épargne augmente (14,9% au 3eT2016 après 14,5% au 2eT2016), dans un contexte de consommation des ménages atone
  • Les prix et les coûts augmentent de 0,8 % au 3e trimestre 2016 – une augmentation essentiellement due à la hausse des prix des travaux de menuiserie métallique et de serrurerie, d’électricité et de plâtrerie.

Cliquez ici pour télécharger la note de conjoncture du quatrième trimestre 2016

#Artisanat #Bâtiment #BTP #Conjoncture #Bilan
1247 vues
Batinfo Batidoc