Batinfo Batidoc
 
CSTB Editions - Catalogue 2017

La CAPEB invite les artisans du bâtiment à se lancer dans le BIM

Patrick Liébus, Président de la CAPEB : « Les outils numériques permettent à de nombreux secteurs d’activité de se développer en améliorant leurs modes de fonctionnement. L’artisanat du Bâtiment ne doit pas passer à côté ! »

Par Batinfo source : CAPEB via Agence Hopscotch

La Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) a réalisé une vidéo pour sensibiliser les chefs d’entreprises artisanales à l’intérêt du BIM (Bâtiment Informations Modélisées) et à ses avantages concrets pour leur activité. L’adoption de cette démarche numérique est en effet un défi pour les TPE, mais elle est aussi une opportunité pour leur permettre de travailler dans des conditions plus efficaces et donc pour optimiser leurs chantiers.

La démarche BIM : chefs d’entreprises artisanales, préparez-vous !

Le numérique fait déjà partie du quotidien des chefs d’entreprise artisanale : tablettes, smartphones, ordinateurs… ils en sont tous équipés et utilisent régulièrement internet. Parmi les nouveaux usages des outils digitaux appliqués au secteur du Bâtiment, le BIM est une méthode de travail qui présente de nombreux atouts. Pour autant, beaucoup de TPE l’ignorent encore et ne seraient donc pas prêtes à l’adopter.

Face à ce constat, la CAPEB a décidé de mobiliser son Réseau et d’informer les entreprises sur le BIM, ses enjeux et ses bénéfices. À travers une vidéo courte mais efficace, la CAPEB casse les idées reçues et répond aux principales interrogations des chefs d’entreprises artisanales sur cette nouvelle façon de travailler et les incite à se l’approprier.

Un outil qui concerne tous les acteurs de la chaîne

La CAPEB rappelle que le BIM n’est qu’une nouvelle façon de travailler. Elle permet à tous les acteurs de la chaîne, pas seulement les architectes et maîtres d’œuvre, de s’informer mutuellement et de mieux coordonner leurs interventions sur un chantier commun. Le BIM s’adresse à tous les acteurs, de la conception à la maintenance, sans oublier bien sûr les différents corps de métiers de l’artisanat du Bâtiment intervenant sur un chantier, en gros et second œuvre, en neuf et en rénovation.

Chacun des acteurs conserve son expertise métier et transmet ses informations simplement et directement à l’ensemble des parties prenantes. Le BIM permet ainsi d’assurer à tous le même niveau d’information en temps réel.

Faire gagner l’artisanat du Bâtiment

Les bénéfices potentiels du BIM pour les artisans du Bâtiment sont nombreux : gestion facilitée, gain de temps et donc de productivité, coordination simplifiée avec les autres intervenants, archivage automatique des données d’un chantier… etc. Qu’il s’agisse de consulter à distance les stocks fournisseurs avant de s’engager à utiliser un type de matériaux ou de transmettre des métrés en direct, les outils numériques vont permettre de faciliter et d’optimiser l’activité des TPE.

« Nos chefs d’entreprises artisanales ne doivent pas se sentir dépassés par le BIM et la maquette numérique. Si les outils sur mesure pour les TPE sont encore en développement, le BIM est une formidable opportunité pour elles, de gagner en temps et en efficacité et de valoriser leur professionnalisme auprès de leurs clients. » commente Patrick Liébus, Président de la CAPEB.

#Artisans #BIM #Numérique
1382 vues
Batinfo Batidoc